Formation professionnelle : quelles nouveautés depuis janvier ?

 Article précédent Article suivant 
posté le 24 Avril 2019 / par Pousstronic

La toute première étape pour devenir artisan boulanger est de bien comprendre la signification de cette expression formée de deux mots: « Artisan » qui désigne la personne qui exerce le métier avec ses propres mains, suivant la tradition, et « Boulanger » qui est celui qui fabrique du pain ou bien celui qui en vend.

Un boulanger n’est pas un artisan boulanger

Le problème, c’est que certaines chaînes de boulangeries se targuent, à tort, d’être des artisans boulangers au point de faire croire que devenir artisan boulanger n’exige pas forcément de savoir-faire particulier, mais non. Il ne faut surtout pas confondre « boulanger » et « artisan boulanger ». Un artisan boulanger a bien évidemment suivi une formation complète avant de créer son entreprise.

Les formations suivies par un artisan boulanger

Le CAP Boulanger-Pâtissier est incontournable si l’apprenti veut vraiment acquérir et maîtriser les techniques de fabrication du pain. Pour obtenir ce Certificat d’Aptitude Professionnelle, il faut suivre une formation en alternance de deux ans.

Ensuite, il faut suivre une formation complémentaire de deux ans pour décrocher le Brevet Professionnel du Boulanger. Cette formation, dont les matières de base sont la gestion financière et le management, est indispensable, car l’artisan boulanger va s’installer à son propre compte à la suite de sa formation.

La démarche de viabilisation du projet

Les diplômes ne suffisent pas pour devenir artisan boulanger. Il ne faut pas dormir sur ses lauriers après le CAP et le BP Boulanger. Il faut passer à l’étude de marché, puis au montage du business plan. Après avoir tracé les grandes lignes du projet, il faut chercher des financements pour créer son entreprise. Justement, le business plan donnera à votre projet une meilleure visibilité, puisque les organismes financiers en auront besoin pour vous octroyer un crédit. Par ailleurs, vous devrez passer par la Chambre des Métiers pour concrétiser votre création d’entreprise.

Laissez un commentaire



commentaires