Le snacking en boulangerie : véritable levier de croissance ?

 Article précédent Article suivant 
posté le 07 Février 2018 / par Pousstronic

De nos jours, le snacking est devenu un mode de consommation représentant une véritable opportunité à saisir pour le secteur de la boulangerie. En effet, de plus en plus de boulangers exploitent ce marché malgré une rude concurrence.

Ces derniers temps, avec l’évolution des modes de vie, les habitudes et les comportements alimentaires ainsi que les besoins des consommateurs ont beaucoup changé. Qualifié de restauration nomade, le snacking est devenu très présent dans notre quotidien et affiche une croissance de plus en plus soutenue. De l’autre côté, certaines boulangeries souffrent d’une baisse de leur chiffre d’affaires. Ainsi, le snacking constitue pour elles un levier de croissance qui peut booster leurs ventes.

La démocratisation du snacking

Le snacking consiste à manger sur le pouce des produits faciles et simples à consommer, pendant ou en dehors des heures de repas. Les boulangeries-pâtisserie représentent le deuxième endroit après les supermarchés où les consommateurs achètent ce genre de produits. Cela est donc une véritable opportunité pour les boulangeries-pâtisseries. Les habitudes de consommation ont évolué dans le domaine de la restauration. De plus en plus de personnes sont friandes de sandwichs, de produits et d'aliments à grignoter ou encore d’autres en-cas à déguster de manière nomade. Par ailleurs, d’après une étude menée par Food Service Vision, on constate que 9 Français sur 10 âgés de plus de 18 ans ont déclaré apprécier les repas snacking avec une moyenne de 3,3 repas par mois. De même, selon Ipsos, 60% des dépenses en restauration rapide sont liées à la vente à emporter.

Le snacking, un marché potentiel mais concurrentiel

Même si le snacking est un véritable moteur de croissance pouvant représenter jusqu’ à 35% du chiffre d’affaires d’une boulangerie, cette dernière devra affronter une forte concurrence avec de nombreux acteurs historiques comme les sandwicheries, les fast-foods, les bars à sushis, les food-trucks ainsi que les supermarchés de quartier qui proposent un espace snacking.

Toutefois, malgré cette concurrence, les boulangeries-pâtisseries possèdent de sérieux atouts. À part la fidélité de leurs clients et leur emplacement sur des lieux de passage, les boulangeries ont également l’avantage de s’appuyer sur la qualité de leurs produits, de leur pain et des matières premières utilisées. De plus, une boulangerie est souvent synonyme de travail artisanal, d’authenticité, de fraîcheur et de qualité. Autant d’atouts représentant une marque de confiance pour le consommateur.

Laissez un commentaire



commentaires