Quelles sont les étapes à respecter dans la fabrication du pain ?

 Article précédent Article suivant 
posté le 27 Février 2018 / par Pousstronic

La fabrication du pain est une opération assez simple si vous possédez quelques talents de boulanger.

Que ce soit pour le petit-déjeuner ou bien pour accompagner un plat, le pain est un aliment toujours présent dans notre quotidien. Mais pour obtenir une belle baguette bien croustillante, quelques étapes importantes doivent être suivies scrupuleusement. Voici les étapes importantes pour fabriquer du bon pain frais.

Le pétrissage de la pâte et le pointage

Tout d’abord, pour fabriquer du pain, le boulanger utilise des ingrédients indispensables comme la farine, l’eau, un peu de sel, de la levure ou du levain. Pour le pétrissage, il faut mélanger tous les ingrédients dans le pétrin afin d’obtenir une grosse boule de pâte. Ensuite, le boulanger passe au pointage, qui consiste à lever la pâte. Pendant cette étape, la pâte gonfle par fermentation alcoolique en dégageant du gaz carbonique. À noter que la fermentation alcoolique est réalisée grâce à la levure. Il faut également retenir que le goût du pain dépend du temps de levée de la pâte qui est d’une durée de deux heures environ à une température ambiante entre 22 °C et 25°C.

Le façonnage et l’apprêt

Pendant le façonnage, le boulanger divise la pâte en pâtons de différents poids. Ensuite, il les travaille en diverses formes et les dispose dans des bannetons ayant également des formes variées.

Cette disposition s’effectue cependant en éliminant l’air de la pâte qui regonfle pendant l’apprêt. En parlant d’apprêt, il s’agit du temps de fermentation entre la mise en forme et la mise au four de la pâte. Cette étape conditionne le gonflement du pain et lui donne son volume définitif grâce à la qualité de la farine utilisée. Lorsque l’apprêt est achevé, le pain peut être enfin enfourné.

La cuisson et le défournement

Avant d’enfourner les pâtons, le boulanger incise chacun d’eux pour permettre au gaz carbonique de s’échapper de la pâte. Ce phénomène est facilité par la chaleur que dégage la base du four. Cela donne au pain une jolie couleur et un bel aspect. La durée de la cuisson varie selon les attentes de la clientèle. Certains clients préfèrent le pain bien doré, d'autres le pain cuit à point.

Enfin, vient l’étape du défournement qui est une opération assez délicate parce que le pain est encore très chaud et très fragile. Lorsqu’il est prêt, le pain est placé dans de grandes corbeilles ou dans un chariot (si le boulanger en cuit une grande quantité). Les pains sont ensuite présentés en boutique sur les vitrines dédiées, afin de les proposer à la clientèle et leur faciliter le choix.

Laissez un commentaire



commentaires