Quelles sont les normes sanitaires à respecter dans les métiers de bouche ?

 Article précédent Article suivant 
posté le 16 Août 2019 / par Pousstronic

Le rythme auquel tout salarié ou étudiant doit faire face tous les jours est devenu de plus en plus intense, les individus ne prennent plus forcément le temps de cuisiner de vrais plats chez eux, et optent facilement pour la simplicité pour le déjeuner. C’est la raison pour laquelle les fast-foods, les restos et les snackings sont de plus en plus populaires.

Or, conscient du danger que pourrait engendrer le non-respect de l’hygiène dans ce secteur d’activité, le gouvernement est donc très strict en ce qui concerne la salubrité et les normes d’hygiènes. Nous verrons donc dans cet article quelles sont les normes sanitaires qu’il est nécessaire de respecter dans le secteur des métiers de la bouche.

L’entretien du local et des équipements

 

Tout d’abord, si vous souhaitez prospérer dans le métier de bouche, vous devez être exigeant concernant l’hygiène et le nettoyage de votre structure et de ses équipements. Pour l’hygiène de vos matériels, utilisez les détergents adéquats pour bien nettoyer les nettoyer avant et après toute utilisation. Puis, vérifiez que vos détergents ne laissent pas de résidus car cela risquerait de contaminer les produits situés à proximité, ce qui pourrait éventuellement contaminer les clients par la suite. Pour avoir un local propre, il faut d’emblée posséder un local assez spacieux pour pouvoir séparer les différentes chaînes de production. Le rangement de vos matières premières joue également sur l’hygiène de votre local.
 

La santé et l’hygiène du personnel

 

La bonne santé de vos employés et des locaux hygiéniques sont des critères qui témoignent de la qualité de votre établissement. Ainsi, si vos employés font preuve d’hygiène, votre production sera boostée et de qualité.

Si vous utilisez des appareils nécessitant de mettre des équipements de protection pendant la manipulation, vous devez de ce fait prévenir vos employés et veiller à ce qu’ils n’oublient pas de les porter avant d’effectuer son travail.

De même pour le personnel qui manipule les aliments et matières premières, le port de gants stériles et de cache-bouche permettra d’empêcher tout risque de contamination des aliments que vous servez à vos clients.

En outre, votre local doit comporter un endroit où votre personnel peut se laver les mains de temps en temps de façon à éliminer toute contamination alimentaire.

Une nourriture saine et propre

 

Le plus grand risque dans les métiers de bouche est l’intoxication alimentaire. Pour pallier à ce problème, il faut adopter la méthode HACCP (Hazard Analysis Critical Control Point).

Cette méthode comprend deux phases, la première consiste à réaliser une auto-analyse qui sera effectuée par le restaurateur lui-même dans son établissement, tandis que pour la seconde phase de contrôle sera effectué par une entité extérieure à l’établissement, sous la supervision de l’État.

Pour votre part, vous devez procéder à un contrôle systématique des matériels, des matières premières ainsi que des aliments présentés et conservés dans votre établissement. La vérification de certains produits peut se faire en amont, c’est-à-dire directement chez votre fournisseur. Pour éviter les risques, l’idéal est de s’approvisionner directement chez des fournisseurs certifiés ISO 9000 ; or vous pouvez également vous fournir chez des fournisseurs n’ayant pas cette certification, mais que vous jugez fiable !

Laissez un commentaire



commentaires

Qui sommes-nous ?

Pousstronic, spécialiste/équipementier pour les boulangeries, patisseries, snacking et métiers de bouche.

Catégories

Articles récents

Vous aimez notre blog

Inscrivez-vous et recevez nos derniers articles